commiseration

  • 181 ATHÉISME — Littéralement, le mot «athée» veut dire «sans dieu». Pour comprendre ses divers emplois dans le cours de l’histoire, il convient de noter que ce terme négatif n’inclut spécialement aucun verbe. Suivant le contexte, plusieurs pourront être sous… …

    Encyclopédie Universelle

  • 182 AVALOKITESVARA — C’est l’une des plus belles figures mythiques du Grand Véhicule bouddhique. Il personnifie la miséricorde, la compassion; il protège voyageurs, malades et mourants; il est «passeur» (t ra ) des âmes après la mort. Très populaire dans tout le… …

    Encyclopédie Universelle

  • 183 CATULLE — Peu d’œuvres antiques sont aussi fertiles en surprises que les poésies de cet «Alexandrin», avec leurs contrastes de ton, de facture, d’inspiration. Peu d’œuvres antiques, cependant, sont animées, emportées par un souffle lyrique d’une aussi… …

    Encyclopédie Universelle

  • 184 CORNEILLE (P.) — Le théâtre cornélien est fait pour nous saisir et nous entraîner, au moyen d’exemples qu’il place à distance de nous et au dessus de nos pouvoirs ordinaires, et qui cependant n’ont tout leur sens que par notre admiration. Étonnement et communion …

    Encyclopédie Universelle

  • 185 CÉLINE (L.-F.) — Longtemps après sa mort, Céline ne se laisse toujours pas ranger parmi ceux que l’on a coutume d’appeler les «classiques de notre temps». Classiques et bien de notre époque, Camus, Malraux et Sartre – écrivains humanistes et mesurés dans leurs… …

    Encyclopédie Universelle

  • 186 GUEUX — LES Né de l’opposition sociale, politique et religieuse à l’autorité de Philippe II dans les Flandres et les Pays Bas du XVIe siècle, le mouvement des «gueux» exprime à la fois le mécontentement populaire, responsable de la flambée d’iconoclasme …

    Encyclopédie Universelle

  • 187 HUMOUR — Le concept d’humour, dont le champ d’application s’est considérablement élargi depuis son utilisation dans la littérature anglaise des XVIIe et XVIIIe siècles, n’a pas pour autant subi de multiples variations sémantiques ni cessé de se rattacher… …

    Encyclopédie Universelle

  • 188 ROMAN - Tendances actuelles du roman français — Comme voici cent ans, le roman français est en crise. Quand il a perdu ses valeurs de référence, l’individu (le créateur) est renvoyé à lui même. Ainsi s’explique, dans notre roman de fin de siècle, l’omniprésence d’un «je» qui n’amoindrit… …

    Encyclopédie Universelle

  • 189 SENTIMENT — «Le cœur a ses raisons, que la raison ne connaît point; on le sait en mille choses.» Ces mille choses sont ce que nous appelons nos sentiments. Et, comme l’exprime bien la phrase de Pascal, ceux ci nous apparaissent à la fois comme irremplaçables …

    Encyclopédie Universelle

  • 190 SOREL (G.) — Sorel apparaît comme un homme libre et méconnu. Ce fils d’un bourgeois, commerçant malheureux, et d’une mère très pieuse est un philosophe révolutionnaire, fidèle au socialisme prolétarien découvert à l’âge mûr. Cet affamé de lectures a perçu… …

    Encyclopédie Universelle

  • 191 VALLA (L.) — En ces temps de faveur renouvelée pour le nominalisme et la critique des universaux, il est bon d’aller demander à Lorenzo Valla, un maître de l’humanisme italien, comment la culture de la péninsule est parvenue, dès la première moitié du XVe… …

    Encyclopédie Universelle

  • 192 abonder — [ abɔ̃de ] v. intr. <conjug. : 1> • 1120; lat. abundare « regorger » 1 ♦ Être en abondance, en grande quantité. Les marchandises, les richesses abondent. Les fautes abondent dans ce texte. ⇒ foisonner, fourmiller, pulluler. Loc. jurid. Ce… …

    Encyclopédie Universelle

  • 193 abstrait — abstrait, aite [ apstrɛ, ɛt ] adj. et n. m. • abstract 1372; lat. abstractus 1 ♦ Se dit d une notion de qualité ou de relation considérée par abstraction. La blancheur est une idée abstraite. Qui n existe que sous forme d idée. La richesse, pour… …

    Encyclopédie Universelle

  • 194 acrimonie — [ akrimɔni ] n. f. • 1801; « âcreté » 1539; lat. acrimonia ♦ Mauvaise humeur qui s exprime par des propos acerbes ou hargneux. ⇒ aigreur, hargne. Il répondit sans acrimonie à ses adversaires. ⊗ CONTR. Douceur. ● acrimonie nom féminin (latin… …

    Encyclopédie Universelle

  • 195 agrégé — agrégé, ée [ agreʒe ] n. • 1740; de agréger 1 ♦ Vx Docteur en droit attaché après concours à la faculté, et chargé de préparer les étudiants (sans être professeur). (1766) Professeur suppléant. 2 ♦ (1821) Mod. Personne déclarée apte, après avoir… …

    Encyclopédie Universelle

  • 196 alléguer — [ a(l)lege ] v. tr. <conjug. : 6> • 1393; alléguier 1278; lat. allegare, spécialisé en lat. jurid. 1 ♦ Citer comme autorité, pour sa justification. Alléguer un texte de loi, un auteur. ⇒ invoquer. 2 ♦ (XVIIe) Mettre en avant, invoquer, pour …

    Encyclopédie Universelle

  • 197 ami — ami, ie [ ami ] n. et adj. • Xe; lat. amicus, amica I ♦ N. 1 ♦ Personne liée d amitié avec (une autre personne), ou qui est l objet de l amitié de qqn. ⇒fam. copain, pote. « Qu un ami véritable est une douce chose ! » (La Fontaine). Un de mes… …

    Encyclopédie Universelle

  • 198 avilir — [ avilir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1350; de 1. a et vil I ♦ V. tr. 1 ♦ Rendre vil, indigne de respect, méprisable. ⇒ abaisser, corrompre, déconsidérer, 1. dégrader, déshonorer, diminuer, discréditer, 1. flétrir, prostituer, rabaisser,… …

    Encyclopédie Universelle

  • 199 dépens — [ depɑ̃ ] n. m. pl. • 1306; despens « dépense » 1175; lat. dispensum, de dispendere « peser en distribuant », d où « partager » 1 ♦ AUX DÉPENS DE (qqn) :en faisant payer, supporter la dépense par (cf. Sur le compte de, aux frais de). Vivre aux… …

    Encyclopédie Universelle

  • 200 dose — [ doz ] n. f. • 1462; doise XIIIe; lat. médiév. dosis, mot gr. « action de donner » 1 ♦ Quantité d un médicament qui doit être administrée en une fois. ⇒ mesure, posologie, quantité. Mesurer la dose avec un compte gouttes, avec une cuillère. Dose …

    Encyclopédie Universelle