repugnance
noun Date: 15th century 1. a. the quality or fact of being contradictory or inconsistent b. an instance of such contradiction or inconsistency 2. strong dislike, distaste, or antagonism

New Collegiate Dictionary. 2001.

Synonyms:

Look at other dictionaries:

  • répugnance — [ repyɲɑ̃s ] n. f. • XIIIe « opposition, contradiction »; lat. repugnantia 1 ♦ Vive sensation d écœurement, mouvement de recul que provoque une chose très sale ou qu on ne peut supporter. ⇒ répulsion. Manger qqch. avec répugnance. ⇒ dégoût.… …   Encyclopédie Universelle

  • repugnance — Repugnance. s. f. Contrarieté entre deux choses. La repugnance de ces deux propositions. il y a grande repugnance entre leurs esprits, entre leurs humeurs. Il signifie aussi, La difficulté, la peine, l aversion qu on a à faire quelque chose. J ay …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Repugnance — Re*pug nance ( nans), Repugnancy Re*pug nan*cy ( nan s?), n. [F. r[ e]pugnance, L. repugnantia.] The state or condition of being repugnant; opposition; contrariety; especially, a strong instinctive antagonism; aversion; reluctance; unwillingness …   The Collaborative International Dictionary of English

  • repugnance — late 14c., from Fr. répugnance (13c.) or directly from L. repugnantia, from repugnare (see REPUGNANT (Cf. repugnant)) …   Etymology dictionary

  • repugnance — index antipode, contempt (disdain), disapprobation, incompatibility (difference), malice, odium …   Law dictionary

  • repugnance — et contrarieté, Repugnantia, Aduersitas …   Thresor de la langue françoyse

  • repugnance — ► NOUN ▪ intense disgust. DERIVATIVES repugnancy noun. ORIGIN originally in the sense «opposition»: from Latin repugnare oppose …   English terms dictionary

  • repugnance — [ri pug′nəns] n. [ME < MFr < L repugnantia < repugnans, prp. of repugnare: see REPUGN] 1. inconsistency or contradiction 2. extreme dislike or distaste; aversion; antipathy: Also repugnancy SYN. AVERSION …   English World dictionary

  • répugnance — (ré pu gnan s ) s. f. 1°   Sorte d aversion pour quelqu un, pour quelque chose, pour faire quelque chose. •   Je n ai pour Aristie aucune répugnance, CORN. Sertor. I, 2. •   Que j ai de répugnance à cette lâcheté !, ROTR. Vencesl. I, 2. •   Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RÉPUGNANCE — s. f. Opposition, sorte d aversion pour quelqu un, pour quelque chose, à faire quelque chose. J ai une grande répugnance à prendre ce parti. J ai grande répugnance à cela. Pour moi je n y ai point de répugnance. Il est malaisé de vaincre cette… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RÉPUGNANCE — n. f. Opposition naturelle, éloignement, répulsion pour quelqu’un, pour quelque chose. J’ai une grande répugnance à prendre ce parti. J’ai grande répugnance à cela. Pour moi je n’y ai point de répugnance. Il y a consenti avec répugnance, sans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”