Despend
Despend De*spend", v. t. To spend; to squander. See {Dispend}. [Obs.] [1913 Webster]

Some noble men in Spain can despend [pounds]50,000. --Howell. [1913 Webster]


The Collaborative International Dictionary of English. 2000.

Look at other dictionaries:

  • dépendre — 1. (dé pan dr ) v. a. 1°   Détacher une chose qui était pendue. •   Il est même assez ordinaire de pousser les exécutions jusqu à dépendre les portes des maisons après avoir vendu ce qui était dedans, VAUBAN. Dîme, p. 29. •   [Il] Dérange les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • despendre — Despendre, Dispendere, Erogare, Impensam facere, Sumptum facere, vel ponere. Prenez ce qui est en Dependre. Despendre et employer quoy que ce soit à quelque chose faire, Impendere Despendre, employer sa peine, Operam dependere. Columel. Despendre …   Thresor de la langue françoyse

  • despenser — DESPENSER. v. act. Employer de l argent pour les necessitez de la vie ou pour les plaisirs. Il a despensé tout son argent comptant. il despense son bien mal à propos. il despense tant par an. On le met aussi absolument. Il aime à despenser. il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chiche — 1. (chi ch ) adj. 1°   Peu abondant, en parlant des choses. La moisson sera chiche. 2°   En parlant des personnes, parcimonieux. Être chiche. •   Qu il est chiche ! Belle leçon pour les gens chiches, LA FONT. Fab. V, 13.    Fig. Être chiche de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • corde — (kor d ) s. f. 1°   Terme de musique. Partie de boyau de mouton nettoyée, tendue, séchée et préparée pour être montée sur certains instruments tels que violon et guitare ; et aussi fil de métal passé par les filières qu on monte sur certains… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • grâce — (grâ s ) s. f. 1°   Ce qui plaît dans les attitudes, les manières, les discours (c est le sens premier et étymologique). •   Certes, vous avez grâce à conter ces merveilles, CORN. Ment. I, 5. •   Et la grâce plus belle encor que la beauté, LA… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mort — mort, orte 1. (mor, mor t ; au masculin, le t ne se lie pas, excepté dans la locution mor t ou vif) part. passé de mourir. 1°   Qui a cessé de vivre. •   Après mon père mort, je n ai point à choisir, CORN. Cid, IV, 2. •   De votre cheval mort je… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pourchasser — (pour cha sé) v. a. Poursuivre avec ardeur. Pourchasser un cerf. •   C est ce que ma muse en travaillant pourchasse, RÉGNIER Sat. VI. •   .... Vous cajoliez la tante, Et moi, je pourchassais Finette la suivante, REGNARD Ménechm. I, 2. •   Pour… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • repentir — (se) 1. (re pan tir), je me repens, tu te repens, il se repent ; je me repentais ; je me repentis ; je me repentirai ; je me repentirais ; repens toi ; que je me repente ; que je me repentisse ; repentant ; repenti v. réfl. Éprouver un chagrin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • requiem — (ré kui èm ) s. m. 1°   Prière de l Église pour les morts. •   En attendant, je me meurs, malgré toutes vos plaisanteries, je ne sors point de mon lit, et je vous demande un requiem, VOLT. Lett. Richelieu, 22 sept. 1777.    Fig. •   Vous en rirez …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”