Cavillation
Cavillation Cav`il*la"tion (-l[=a]"sh[u^]n), n. [F. cavillation, L. cavillatio.] Frivolous or sophistical objection. [Obs.] --Hooker. [1913 Webster]

The Collaborative International Dictionary of English. 2000.

Look at other dictionaries:

  • cavillation — ⇒CAVILLATION, subst. fém. Rare. Argument ou raisonnement subtil et spécieux. Il y a beaucoup de cavillation dans ce raisonnement (Ac. 1798 1878) : • On a objecté à cette définition l existence de désirs sans aucun pouvoir correspondant, et Kant n …   Encyclopédie Universelle

  • cavillation — CAVILLATION. s. f. (On pronon. les deux L sans les mouiller.) Sophisme, raisonnement captieux, fausse subtilité. Il y a beaucoup de cavillation dans ce raisonnement. [b]f♛/b] Il signifie aussi, Dérision, moquerie. Il n est guère d usage que dans… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cavillation — CAVILLATION. s. f. Sophisme, raisonnement captieux, fausse subtilité. Il y a beaucoup de cavillation dans ce raisonnement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cavillation — (v. lat.), 1) Verspottung, Neckerei; 2) verfängliche Fragen; 3) Trugschluß. Daher Cavillos, verschlagen, schlau …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cavillation — Cavillation, aus dem lat., Neckerei, Spott, verfängliche Frage; cavillös, spitzfindig …   Herders Conversations-Lexikon

  • cavillation — Cavillation, Calumnia …   Thresor de la langue françoyse

  • cavillation — (ka vil la sion) s. f. Terme de barreau et de controverse. Mauvaise chicane, dérision, moquerie. •   Pour ne rien retenir qui puisse laisser la plus petite couleur aux cavillations les plus destituées même d apparence, il faut dire que...., SAINT …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cavillation — ˌkavəˈlāshən, viˈ noun ( s) Etymology: Middle English cavillacioun, from Middle French cavillation, from Latin cavillation , cavillatio, from cavillatus, (past participle of cavillari to cavil) + ion , io ion 1. archaic : cavil …   Useful english dictionary

  • CAVILLATION — s. f. (On prononce les deux L sans les mouiller.) Sophisme, raisonnement captieux, fausse subtilité. Il y a beaucoup de cavillation dans ce raisonnement.   Il signifie aussi, Dérision, moquerie. On ne l emploie guère que dans les écrits du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • cavillation — noun The act of cavilling …   Wiktionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”